Vous aimerez aussi

2 commentaires

  1. Merci Abel mais j’ai bien peur que nous préchions dans le désert Amitiés Denis

    1. Abel Sevellec

      Il faut y croire car on ne peut continuer à marcher dans la vase

Laisser un commentaire